Le goodies : un petit objet pour des enjeux marketing colossaux

Les goodies, appelés aussi objets publicitaires, sont apparus à la fin du 18ème siècle en Angleterre, pendant la révolution industrielle. De nos jours, la communication par les goodies s’impose comme un élément inéluctable du marketing d’une firme. Afin de s’immiscer dans la vie des clients, chaque objet du quotidien peut être utilisé comme support publicitaire. Quel est donc réellement l’enjeu marketing goodies ?

Ce que c’est qu’un goodie

Apparu en Angleterre pendant la révolution industrielle, à la fin du 18ème siècle, le mot goodie, donc anglais, désigne un présent publicitaire. C’est Josiah Brown, fabricant de cigares, qui a eu cette idée de mise en place de publicité sur ses productions, si bien qu’il a créé le premier objet de publicité en venant distinguer les anneaux de ses produits. Il y a, en effet, gravé
une inscription en relief. Les goodies sont, entre autres, utilisés en vue d’être partagés aux prospects sur les salons, durant des actions de marketing des plages ou encore dans les caravanes publicitaires. Les goodies peuvent prendre différentes formes dont les bloc-notes, les jetons caddie et les stylos. L’expression « goodie digital » désignait quelquefois sur le net de petites applications pouvant être téléchargées librement et qui jouaient le rôle de levier promotionnel à une enseigne (fond d’écran, économiseur d’écran…). Ce type d’usage a toutefois disparu, en grande partie. De nos jours, la communication par l’utilisation de goodies s’impose comme un élément inéluctable du marketing d’une enseigne. Chaque objet de tous les jours est un formidable support publicitaire, donnant alors la possibilité aux marques de s’immiscer dans la vie des clients. Mais quel est exactement l’enjeu marketing goodies ?

Les privilèges et les enjeux des goodies publicitaires

L’enjeu marketing goodies est de taille. L’avantage principal de la communication avec l’utilisation d’objets publicitaires ou de goodies personnalisables est le fait de pouvoir faire connaitre une enseigne ou une marque en entrant dans le quotidien des usagers, sans pour autant être inopportun. Cela permet de faire passer un message de façon durable et de véhiculer une bonne image de la marque. En effet, les goodies publicitaires sont généralement gardés par les consommateurs. En outre, si vous réussissez à transformer en acteur votre client passif c’est là que vous encaisserez ! La nouvelle tendance en matière de goodies est ceux respectueux de l’environnement. Cette tendance pousse les constructeurs à trouver de nouveaux assortiments avec de nouveaux articles durables. En effet, de nombreux créateurs de goodies en Hexagone ont compris l’intérêt de déployer au sein de leur activité une solution de développement durable.

Les cadeaux publicitaires sont un outil de communication efficient

Toujours concernant l’enjeu marketing goodies, notez que l’intérêt des cadeaux et objets publicitaires repose sur leur fonctionnalité et leur utilité. En effet, bien qu’ils soient en perte de vitesse, les goodies personnalisables habituels comme les clés USB, les tee-shirts ou encore les stylos sont encore d’actualité. Ceux-ci atterrissent précipitamment au fin fond des armoires. Certes, ce sont les goodies RSE qui se présentent comme étant la grande tendance des années à venir. Ce ne sont pas que des objets usuels que le client utilise quotidiennement. Ce sont également des objets de publicité sur lesquels  on vient y placer la communication de la marque ou de l’enseigne avec un enjeu de taille inédit. Notamment, maintes études dédiées aux effets des divers médias publicitaires ont permis d’affirmer que la publicité par l’objet, principalement sur des goodies RSE, est celle la plus prisée des clients si elle honore aujourd’hui les différents enjeux de nos sociétés. Quoiqu’il en soit, la communication par l’objet est donc le vecteur de communication véhiculant au mieux une bonne image d’une enseigne. Les firmes qui s’attendent à un parfait retour sur investissement peuvent donc y recourir.

Que nomme-t-on l’Expérience Client ?
Créer une boutique éphémère : dans quel but ?